4ème dimanche de l’Avent – Temps de Noël – Plus d’amour…

Plus d’amour…

La venue des reliques de Sainte Thérèse en quelques mots

Des veillées pour faire un pas de plus…

Chaque soirée a son thème : Etre missionnaire de l’amour de Dieu mercredi, La petite voie de la confiance et de l’amour jeudi à Nogent, le combat de la prière vendredi, la miséricorde samedi, avec une prédication sur l’évangile éclairé par les écrits de celle qui est Docteur de l’Eglise. De longs moments devant le reliquaire, des intentions de prière déposées auprès de lui, des larmes qui coulent parce que le cœur s’est ouvert… Dieu seul sait ce qui s’est passé dans les cœurs !Lire la suite →

3ème dimanche de l’Avent

« Soyez toujours dans la joie du Seigneur ; je le redis : soyez dans la joie » (Ph 4,4)

« Les livres de l’Ancien Testament avaient annoncé la joie du salut, qui serait devenue surabondante dans les temps messianiques. Le prophète Isaïe s’adresse au Messie attendu en le saluant avec joie : « Tu as multiplié la nation, tu as fait croître sa joie »(9, 2). Et il encourage les habitants de Sion à l’accueillir parmi les chants : « Pousse des cris de joie, des clameurs » (12, 6). Qui l’a déjà vu à l’horizon, le prophète l’invite à se convertir en messager pour les autres : « Monte sur une haute montagne, messagère de Sion ; élève et force la voix, messagère de Jérusalem » (40, 9). Toute la création participe à cette joie du salut : « Cieux criez de joie, terre, exulte, que les montagnes poussent des cris, car le Seigneur a consolé son peuple, il prend en pitié ses affligés » (49, 13).Lire la suite →

2ème dimanche de l’Avent

Droit au but

Malgré des performances mitigées ces dernières années, l’Olympique de Marseille reste une des meilleures équipes françaises (5ème en ligue 1, pour ceux qui ne suivent pas). Avec tout de même d’excellents attaquants, comme le champion du monde Florian Thauvin (oh le beau triplé contre Amiens le mois dernier !). « Droit au but » ! C’est la devise dont l’OM s’est doté à sa fondation en 1899. Elle était en réalité d’abord la devise de la fiancée de son fondateur (René Dufaure de Montmirail, pour ceux qui sont un peu fâchés avec l’histoire de France) : Marguerite avait en effet, dit-on, un « caractère fonceur ».

Nous aussi, nous avons une petite sœur au caractère fonceur. Lire la suite →