33e dimanche du Temps Ordinaire

Semper parati !*

A la fin d’une année liturgique, au cœur de l’automne, quand la lumière diminue et que le froid gagne doucement du terrain, il se peut que nous soyons tentés de renoncer à nos ardeurs du début d’année dans notre marche à la suite du Christ. La mémoire de l’énergique héraut de la charité Saint Martin, célébrée le 11 novembre, avait déjà de quoi accroître notre détermination à suivre Jésus. Mais ce dimanche, l’Eglise insiste encore : « Fidélité », « durable et profond », « nuit et jour », « persévérance »… autant de mots et d’expressions qui nous appellent à vivre avec endurance les tribulations de la vie pour ne pas nous laisser vaincre par le démon de la mollesse et du découragement et être prêts pour le jour du Seigneur. Retenons quelques fragments de la Parole de Dieu…Lire la suite →

32e dimanche du Temps Ordinaire

Saint Martin, un sacré combattant !

Saint Martin est particulièrement connu pour avoir partagé son manteau avec un pauvre à la porte d’Amiens…

C’est la charité d’Amiens. Pour poser un tel geste, il a eu à combattre contre le froid et l’indifférence. Mais il était rôdé ! En effet, fils de militaire, Martin a suivi une formation de combattant en vue  d’embrasser la carrière des armes… la rencontre du Christ va juste déplacer le terrain de bataille. Désormais, c’est contre le Malin que Martin livrera bataille.Lire la suite →

31e dimanche du Temps Ordinaire

« Tout est devenu flou, un peu trop fou pour moi »

Chère Angèle, vous êtes, bien que belge, notre chanteuse préférée. Depuis cet été, vous vous plaignez sur toutes nos radios : votre  célébrité vous entraîne sur une pente glissante. Pression, solitude, et un dramatique sentiment d’imposture (NB : pour ceux qui ont réussi à ne jamais l’entendre, extraits des paroles dans l’encadré ci-contre).

Levez donc les yeux vers le Ciel, chère Angèle : regardez la foule des saints que nous fêtions en ce 1 er novembre. Quelques-uns sont tout aussi populaires que vous ! En pensant au destin de ces bienheureux, le flou se dissipera. Pensez à ces saints un peu comme chez l’ophtalmo on regarde dans le viseur la petite montgolfière au bout de la route. Donnez à votre œil le temps de s’ajuster à l’image… Là, vous les apercevez ?

Lire la suite →

29e dimanche du Temps Ordinaire

Faut-il TOUS contribuer au Denier de l’Église ?

Disons-le simplement : OUI
Pour que l’Église puisse être présente sur le territoire, et pas seulement à Chartres, cela passe par la présence de personnes. Des personnes dont il faut assurer la subsistance, même avec sobriété. C’est exclusivement à cela que sert le Denier de l’Église dans le diocèse de Chartres.

Ce sont des prêtres, assistés de laïcs qui les soulagent d’une partie de la charge et apportent leurs talents propres. Ayons bien conscience que sans cette présence, la mission de l’Église ne pourrait pas être assurée.Lire la suite →

28 e dimanche du Temps Ordinaire

Merci qui ?

Les chrétiens ont un avantage culturel certain sur leurs contemporains : ils font du grec sans s’en rendre compte ! Sans effort, ils comprennent un vocabulaire que les hellénistes acquièrent avec peine, car beaucoup de mots de notre foi sont issus de la langue originale du Nouveau Testament. C’est le cas du mot qui sert à dé
signer l’admirable sacrement qui est « source et sommet de la vie chrétienne » et que des enfants de nos paroisses reçoivent pour la première fois ce dimanche : le sacrement de l’eucharistie.Lire la suite →

27e dimanche du Temps Ordinaire

« N’aie donc pas honte de rendre témoignage »

La seconde lecture de ce dimanche vient parfaitement illustrer la mission qui nous incombe durant ce mois d’octobre institué comme Mois Missionnaire Extraordinaire par notre pape François.

En effet, si nous sommes habités par le désir de vivre en chrétiens, nous n’en sommes pas moins marqués par bien des réticences quand il s’agit de publier cette Bonne Nouvelle autour de nous. Nos craintes intimes ne manquent pas de nous inspirer à vitesse « grand V » une montagne de bonnes raisons pour échapper à cette mission qui nous dérange, nous bouscule et nous arrache de nos conforts.Lire la suite →

26e dimanche du Temps Ordinaire

L’ouverture du mois missionnaire extraordinaire

«L’Eglise existe pour évangéliser, c’est-à-dire pour prêcher et enseigner, être le canal du don de la grâce, réconcilier les pécheurs avec Dieu, perpétuer le sacrifice du Christ dans la sainte messe, qui est le mémorial de sa mort et de sa résurrection glorieuse» (Saint Paul VI, Evangelii nuntiandi, 1975).

Le pape François a décrété que le mois d’octobre qui s’ouvre serait un mois missionnaire extraordinaire. Cela signifie que le Saint Père a confiance que le Saint Esprit va travailler particulièrement pendant le mois d’octobre pour ouvrir en chaque fidèle un « MME » (Moi Missionnaire Extraordinaire).

Comment laisser s’ouvrir en nous, avec la grâce de Dieu, notre MME ? Pas si difficile.Lire la suite →

25 e dimanche du Temps Ordinaire

Envoyés en mission

Jésus appela les Douze ; alors il commença à les envoyer en mission deux par deux. (Marc 6,7)

Ce dimanche 22 septembre, je serai installé comme curé des paroisses Sainte Jeanne de France et Saint Yves des Trois Vallées par Monseigneur Christory.

L’installation d’un curé par l’évêque est l’occasion pour chacun de nous de se rappeler que l’on ne s’autoproclame pas curé d’une paroisse, mais que c’est une charge que l’on reçoit.Lire la suite →

24e dimanche du Temps Ordinaire

Caritas Christi urget nos !

Le nom de Dieu est miséricorde explique le Pape François pour dire au monde à quel point cette notion de miséricorde « colle » avec l’identité même de Dieu. Nous y sommes peut-être trop habitués, au point de ne plus nous en émerveiller et de considérer la miséricorde comme une dévotion de plus à offrir à la piété populaire. Elle est pourtant la folie même de l’amour de Dieu capable de transformer réellement une vie humaine. Quelques traits de cette miséricorde surgissent des textes de ce dimanche et nous aident à pénétrer plus en profondeur ce mystère d’amour.Lire la suite →

23e dimanche du Temps Ordinaire

Tout d’abord, je tiens à remercier tous et chacun pour votre accueil chaleureux !

Comme vous le savez, j’arrive de Mortagne-au-Perche dans l’Orne, et je rejoins la Vallée de l’Eure après avoir vécu 10 ans dans le Perche.

En quelques jours, j’ai déjà rencontré une belle palette des habitants de nos deux paroisses et j’ai découvert quelques aspects de la véritable dynamique qui habite la communauté chrétienne.Lire la suite →

22e dimanche du Temps Ordinaire

Une rentrée avec la grâce de Dieu

Eh bien, pourquoi pas ne pas profiter de cette année pour donner une chance de plus à la grâce de Dieu, à ses surprises ? Beaucoup d’entre vous peuvent dire : ma vie ne serait pas la même si Dieu n’était pas intervenu, s’il ne m’avait pas donné des frères et sœurs dans la foi, si je n’avais pas connu Jésus… Notre paroisse est fréquentée, de près ou de loin, par de nombreuses personnes et familles de nos communes. Savez-vous que Dieu réserve à toute personne qui frappe à la porte de l’Eglise des bénédictions que nous ne pouvons pas anticiper ?Lire la suite →

Été 2019

D’une année à l’autre, un pas de +

A la fin de l’année, la paroisse vous a proposé un petit questionnaire « Un pas de + » permettant une relecture de l’année, et une projection pour celle à venir. Cela s’inscrit dans la dynamique paroissiale où chacun avance à son rythme. Mais il y a aussi une dimension communautaire à cette progression qui se veut une réponse à la vision définie par le Conseil paroissial il y a 2 ans : être une communauté catholique fervente et fraternelle, où chacun reconnaît sa place, pour que tous aient davantage accès à l’Evangile du Christ. Cette vision s’articule autour des 5 essentiels que l’on retrouve dans le questionnaire : la fraternité, la mission, la formation, la prière et le service.

Pendant l’été, les activités paroissiales sont moins nombreuses, beaucoup partent en vacances, d’autres travaillent, d’autres encore n’ont malheureusement pas une santé leur permettant de répondre à des sollicitations. Ce n’est pas pour autant que nous ne restons pas dans la même dynamique, avec le souci de l’annonce de l’Evangile. Une année pastorale nous conduit à une autre, dans une belle continuité. Votre nouveau curé s’inscrit dans cette dynamique qu’il veut toujours plus entretenir et développer. Que chacun puisse en porter le souci pendant l’été, à commencer par la prière afin d’avancer à la lumière du Seigneur.Lire la suite →

13e dimanche du Temps Ordinaire

Suivre Jésus : un petit pas ou un bond de géant ?

Dimanche dernier, chaque paroissien pouvait prendre, à la sortie de l’église, une feuille intitulée « un pas de + » pour relire son année sous le regard de Dieu, voir quel pas a été fait dans sa vie chrétienne, et essayer de discerner quel pas supplémentaire pourrait être fait l’année prochaine. Vous n’avez pas encore pris cette feuille ? Il n’est pas trop tard ! Vous pouvez encore bénéficier de cet outil très simple au service de la croissance spirituelle, au service du petit pas de plus…

Tandis que le curé et ses vicaires encouragent tous les paroissiens à faire ce pas de plus, l’évangile de ce dimanche nous montre un Jésus qui exige plutôt un bond de plus, et même un bond de géant… Les trois hommes qui se trouvent sur la route de Jésus et qui, soit spontanément soit à la suite de son appel, désirent le suivre s’entendent dire des paroles bien exigeantes, voire décourageantes.Lire la suite →

Saint Sacrement du Corps et du Sang du Christ

Dieu à notre portée

Depuis le Jeudi Saint, pour obéir au précepte du Seigneur (Faites ceci en mémoire de moi), la messe est célébrée partout dans le monde à tous moments, rendant réellement présent Jésus ressuscité sur nos autels. Notre Père céleste continue ainsi d’œuvrer en permanence, par son Fils, sans bruit, pour attirer à lui les cœurs et nous délivrer du mal. La seule présence du Dieu vivant a un impact sur nos âmes. La solennité du Saint-Sacrement met à l’honneur cette présence réelle par une procession publique et une messe solennelle. L’Eglise, notre mère douce et prévenante, nous aide de cette façon à réveiller notre faim de l’Eucharistie. Mais que pouvons-nous attendre du Saint-Sacrement ? Les réponses sont variées car les richesses de Dieu sont insondables. Imaginons pourtant quelques paroles que Jésus peut nous adresser depuis l’autel…Lire la suite →